architecture

La démarche globale de sa conception intégrait l’architecture, l’écologie, l’économie et le confort.

  • L’architecture : plutôt sobre et contemporaine, elle prend en compte toutes les caractéristiques d’une maison passive respectueuse de l’environnement et engagée dans la mise en œuvre du développement durable. Nous l’avons de plus souhaité respectueuse de la topographie du terrain, d’où la présence de pilotis.
  • L’écologie : Trois axes principaux …
    • Utilisation de matériaux de constructions respectueux de l’environnement (structure : bois – habillage : bardage bois – isolants : chanvre, cellulose, laine de bois – …) …
    • Récupération des eaux de pluie qui, outre l’alimentation des toilettes et de la machine à laver, permet l’arrosage du jardin.
    • Exploitation des énergies renouvelables (capteurs thermiques et photovoltaïques, géothermie/puis canadien glycolé)
  • L’économie : L’investissement réalisé lors de la construction devrait se retrouver à court et moyen terme… environ 5 ans pour l’investissement solaire, une 15enne d’année pour l’investissement sur la structure (isolation + système de chauffage).
  • Le confort : Une grande luminosité et l’impression de « vivre dehors », un grand confort thermique … et un petit poêle pour le plaisir d’une bonne flambée les jours de grand froid.