sh: line 1: host: command not found

Les plaques à induction – économiques ?

inductionVoici une information qui pourrait intéresser pas mal de gens : nous avons relevé la consommation de notre cuisinière sur le compteur EDF en débranchant tous les fusibles de la maison à part celui de la cuisinière.

la plaque à induction est à 10 VA en consommation instantanée. Ce qui fait ~87 KWh par an (10 VA * 24h * 365 = 87.6 KWh/an). Nous allons réfléchir à installer un interrupteur simple si on arrive bien à l’intégrer, facile d’accès…

Pour la cuisinière, il s’agit du modèle TI 6514 de Scholtès.

A noter : avant de faire nos test, nous avons appelé le service consommateur de Scholtès France qui n’a pas su apporter l’information… si ce n’est que les techniciens ne connaissent pas la consommation de ces appareils en mode veille/éteinte :-)

15 comments to Les plaques à induction – économiques ?

  • sim

    j’ai acheté une plaque induction rosières toujours des problèmes depuis deux ans et demi le technicien est venu maintes fois ne sachant trouver la panne trois fois changer de plaque et une les platines je ne supporte plus je voudrais savoir si d’autre personne son dans ce cas .merci

  • Sylvaine

    Si ces plaques restent en veille même quand on les utilise pas il faut revenir aux plaques électriques traditionnelles ou aux plaques à gaz qui au moins ne consomment pas quand elles sont éteintes.

    Il faudrait que ces plaques à induction soient équipées d’un interrupteur.

    De plus ces plaques sont équipées d’un ventilateur qui se met en route après l’arrêt et qui brûle du courant ce qui n’est pas le cas des plaques électriques classiques ni des brûleurs à gaz.

  • zaaboub kamel

    Bonjour, a tous les plaques consommes des var nom pas des va et sur les factures ont paye les w , regarder tourner votre conteur et vous verrez la différence avec une plaque chauffante .

  • bonjour et merci pour votre commentaire. L’erreur des kW / kWh est corrigé, c’est en effet plus correct et plus clair comme ça

  • jean

    J’ai une autre remarque pourquoi parler de VA, je suppose qu’il s’agir de Watt, cette unité VA n’est quasiment pas utilisée, le Watt tout le monde connaît

  • jean

    Bonjour,
    Je viens de lire tous ces messages très intéressants. J’en déduit que 3 plaques en veille consomment à peu prés 10 euros par an (Environ 10 watts, à moins que ça ne soit par plaques donc 3 fois plus ?) Encore que ça dépendent évidemment des plaques électriques et de leur ancienneté. Certains d’entre vous prétendent que le consommation est de 87KW par an. Le KW est une unité de puissance et 87 KW représente une puissance énorme, je pense qu’il agit évidemment de KWH, mais je constate que les unités ne sont encore pas bien maitrisées. Une consommation de 87KW pendant un an représente une dépense de plus de 1million d’euros …
    quand à Angel il/elle confond carrément les KW et les euros …
    Je me pose une question, pourquoi ne pas déconnecter les plaques au niveau de la table de fusibles ? Chez moi je descend le fusible des plaques lorsque je pars quelques jours et le tour est joué. Mais je ne le fais pas au quotidien.

  • C’est juste aussi (voir le calcul dans l’article).
    Entretemps, nous avons fait installé un télérupteur, ce qui nos permet de couper le courant depuis le tableau électrique – jusqu’ici ça fonctionne plutôt bien. Seul bémol, il faut attendre de « démarrage » de la plaque à induction avant de pouvoir l’utiliser. En même temps, nous l’utilisons au grand maximum deux fois par jour (midi et soir), voire qu’une fois la plupart du temps, et ça devient vite une habitude d’appuyer sur le bouton pendant la préparation du repas. Et même si on l’oublie, il s’agit de moins d’une minute d’attente avec notre cuisinière.

  • Bonjour,
    En effet, le coût d’achat de la plaque est relativement élevé, mais je le vois plutôt comme un investissement et puis il y a encore d’autres valeurs dans la vie en dehors de l’argent (du moins, je l’espère…). Pour les ustensiles, ce n’est pas si courant qu’on achète les casseroles en alu ou en cuivre et quasiment toutes les autres sont compatible avec l’induction (test de l’aimant: si c’est magnétique, ça fonctionne). En revanche, si on peut utiliser le gaz, c’est encore mieux (énergie primaire) et au niveau de l’utilisation pratiquement identique – sans les consommations en veille.

  • Angel

    De plus j’ai apris que les plaques inductions consommé meme en veille….
    environ 87€ par an

  • Angel

    Bonjour, si j’ai bien compris
    meme cout de consommation
    mais il faut comparer les couts d’achat
    + les ustensibles a changer si inuction (casseroles, poeles..)

    je me posez des questions si éventuelement l’induction avait un impact sur mes factures….
    si c’est le meme prix je reste au gaz…
    merci pour cet info clair

  • Damien

    @ Bigois: Est ce que ton calcul prend en compte la puissance de chauffe (transfert de calories) des 2 types de plaques? Cela aurait peut-être une incidence sur le temps de chauffe, ce qui déboucherait sur autre résultat.
    Cdt

  • BIGOIS

    Pour plus de renseignements : jcbigois@gmail.com

    Pour avoir une idée de la différence entre le coût de la consommation électrique d’une plaque à induction et le coût de la consommation en gaz naturel (gaz de ville) d’une gazinière , j’ai chauffé jusqu’à ébullition 4,5 litres d’eau initialement à 12C dans une cocotte minute, sur une plaque à induction et ensuite sur une gazinière. (les mesures ont été faites le 24 décembre 2011, avant donc l’augmentation de 4.5 % du gaz prévu pour le 1er janvier 2012).

    Le coût de l’électricité pour alimenter la plaque à induction a été de 0.057 euros.

    Le coût du gaz pour alimenter la gazinière a été de 0.057 euros.

    Les deux coûts sont donc rigoureusement identiques. La durée de la chauffe est moindre sur la plaque à induction (14 min au lieu de 19min sur la gazinière) et encore j’ai utilisé le foyer dont la taille est la plus proche de celle du récipient et ce n’est pas le foyer le plus puissant.

    Le résultat peut paraître surprenant quand on sait que le kWh gaz vaut deux fois moins cher que le kWh électrique. L’explication réside dans le fait que le rendement est bien meilleur par l’induction. Les résultats des mesures effectuées ci-dessous donnent un rendement de 0.85 par l’induction et de 40 % seulement sur le gaz (j’ai pourtant veillé à ce que la flamme du brûleur ne dépasse pas le fond du récipient)

    Voici pour ceux que cela intéresse les résultats des mesures que j’ai effectuées ainsi que les calculs.

    - température initiale de l’eau dans les deux cas : 12C.
    - le récipient utilisé a été une cocotte minute avec couvercle posé sur la cocotte mais non vissé.

    - AVEC LA PLAQUE A INDUCTION :
    - j’ai choisi le foyer dont la diamètre correspondait le mieux au diamètre de la cocotte minute soit le foyer de grandeur moyenne. (la plaque compte 3 foyers)
    durée de la chauffe : 13 min 50s.
    - Indications des appareils de mesure : voltmètre : 225 V ; ampèremètre : 10.22 A ; varmètre : 2470 VA. Lorsque l’eau est entrée en ébullition, le compteur d’énergie indiquait 0.5 kWh de consommation depuis environ une minute . Pour les calculs, j’ai donc prix 0.6 kWh.
    - prix TTC du kWh électrique chez moi : 0.095 euro (prix relevé sur ma facture d’électricité)
    - le coût de la consommation d’électricité est donc : 0.095 x 0.6 = 0.057 euros.

    - AVEC LA GAZINIÈRE :

    - index du compteur gaz au début de la chauffe : 15416,166 m3
    - index du compteur gaz à la fin de la chauffe : 15416, 267 m3.
    - la consommation en gaz a donc été de : 0.101 m3 de gaz soit 0.101 x 11.42 = 1.15 kWh (11.42 est le coefficient de conversion de m3 en kWh relevé sur ma facture de gaz)
    - prix TTC du kwh gaz relevé sur ma facture gaz ; 0.0498 euro.
    - la durée de la chauffe a été de : 19 min.
    Le coût de la consommation gaz est donc 1.15 X 0.0498 = 0.057 euros environ.

  • Comme je dis: l’énergie en générale et l’électricité en particulier ne coûte pas assez cher !
    Et ces 88 kW/an électricité correspondent à 88*2,58 = 227 kW énergie primaire…

    N’empêche: merci beaucoup pour le calcul et la publication/participation !

  • Bonjour, … un peu tard mais utile pour d’autres sinon ! j’ai fait un calcul le plus précis possible : le coût de 6 bouteilles/propane par an est plus élevé que le coût de l’utilisation d’une cuisinière à induction au tarif/Tempo sur toute l’année – En considérant le maximum de jours en tarif Tempo Bleu (300 jours par an / 7 cts/kW actuel), les 88 kW utilisés en veille coûteraient 6 € : on peut toujours ajouter le petit surplus des 22 jours rouges et blancs sans en mourir d’angoisse ! Et vive le Tempo d’EDF ! Cordialement.

  • bruno

    facile a dire mais mois je suis en système edf tempo avec 3 couleurs tarif et nous avons le tarif rouge 22 jours de novembre a fin mars et le tarif est exorbitant nous avons le projet de plaque induction mais a quelle consommation en période rouge!!!!!
    qqun aurait il une réponse

    merci